Psiloritis Crète

Le massif du Psiloritis

Classé dans : Crète, Europe | 2

Roadtrip en Crète – Jour 2 :

Après la ville et la baignade hier, aujourd’hui nous prenons la route de la montagne crétoise ! Après un bon petit-déjeuner complet à l’hôtel et quelques courses à l’épicerie du coin, nous voilà en direction du massif du Psiloritis avec comme objectif principal : découvrir la fameuse grotte du Mont Ida qui aurait, selon la légende, accueilli la naissance de Zeus. Rien que ça !

La route entre Rethymnon et le massif se fait sous les nuages. On suit l’itinéraire proposé par mon guide vert Michelin pour l’aller. On traverse des campagnes et des villages qui ont l’air assez pauvre, et surtout, c’est sale. Il y a des détritus partout le long des routes. On a envie de s’arrêter pour tout ramasser mais il y en a tellement que ce sont des semaines entières de ramassage à consacrer à cette région. C’est donc avec un goût amer que débute cette journée, même si les reliefs que l’on voit apparaître à travers les nuages ont l’air impressionnant…

Psiloritis Crète

En arrivant au Mont Ida, plus de déchets et un grand soleil ! Le paysage est totalement désertique. Une montagne de roches et de quelques buissons secs. C’est la première fois que je me retrouve face à ce genre de paysage. Impressionnant !

Psiloritis Crète

La grotte du Mont Ida – Psiloritis

Nous nous garons sur le parking en bas de la grotte pour la rejoindre à pied. On grimpe environ 25 minutes par le petit sentier entre les chèvres et les cailloux pour arriver à la grotte. Caverne au cœur des montagnes, à 1450 mètres d’altitude, c’est un repaire à chauve-souris où l’on peut descendre. Quelques restes des fouilles (rail, wagonnet) et surtout, une superbe vue sur les alentours. Nous n’avons en revanche pas trouvé le berceau de Zeus;)

Grotte Psiloritis Crète

Balade dans le Psiloritis

Nous continuons notre journée en reprenant la voiture pour découvrir les reliefs du Psiloritis qui nous en mettent plein les yeux. Bon, on doit aussi rebrousser chemin quelques fois faute d’avoir une voiture tout terrain. On s’arrête pour faire quelques balades et quand les nuages reviennent, on décide de rejoindre le village de Zoniana pour visiter la grotte de Sfendoni.

La grotte de Sfendoni

Nommée en l’honneur d’un rebelle, la grotte, ou le « trou », de Sfendoni est une jolie visite. Bassins, stalactites, stalagmites… la grotte entière mesure près de 3500m² sur 270 mètres de dénivelés mais nous n’en visitons qu’une petite partie avec notre guide anglophone.

Le monastère d’Arkadi

Dernière étape de la journée avant de rejoindre Rethymnon : le monastère d’Arkadi. Haut lieu de l’Histoire crétoise, le monastère d’Arkadi ne « paie pas de mine » de l’extérieur puisqu’on croirait une forteresse. Pourtant, une fois acquittées des 3€ de droit d’entrée, c’est un tout autre charme qui opère. Ce joli petit écrin d’architecture tout en fleurs renferme pourtant une triste histoire que nous ne connaissions pas avant ce voyage. En effet, dans l’histoire grecque on évoque la tragédie d’Arkadi. En 1866, alors que le monastère est un bastion de la résistance du clergé orthodoxe et de la population contre les envahisseurs turcs depuis des décennies, les choses changent. Le 7 novembre les turcs décident de mettre fin à cette opposition et assiègent le monastère. Au bout de deux jours, les occupants refusant de se soumettre aux tortures et au triste avenir qui les attend s’ils cèdent, préfère se sacrifier en mettant le feu à la poudrière… Depuis, la Grèce entière rend hommage à ce sacrifice le 8 novembre.

Après cette journée bien complète, nous voilà de retour sur la route pour rejoindre Rethymnon, notre hôtel et Kimola, notre petite adresse dénichée hier pour le dîner. Demain, nous partons ailleurs.

Les autres articles sur mon voyage en Crète :

2 Responses

    • Julie

      Eh bien non, en fait il n’y a qu’une partie des côtes qui sont urbanisées (côte nord surtout) mais le reste est surprenant, grosse (et belle surprise) pour moi aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.