Coucher de soleil Caroux Hérault

Week-end dans l’Hérault

Classé dans : France, Occitanie | 2

De l’Hérault je n’avais pas de grandes connaissances. Mise à part la ville de Montpellier, le vin et de vagues souvenirs d’une visite de Béziers un lendemain de feria je ne savais pas vraiment ce que pouvait proposer le département qui serait susceptible de correspondre à mes attentes. Jusqu’à ce que l’on me propose de découvrir le Nord du département pour un week-end sport et grand air. Tout pour me plaire sur le papier, qu’allait-il en être en réalité ? Vous vous doutez bien que si j’écris un article, c’est que cela m’a plutôt conquise non ? Allez je vous montre !

Week-end au pied des montagnes du Caroux

Première grosse surprise, il y a des montagnes dans l’Hérault ! Eh oui, c’est même la toute fin du Massif Central que j’aime tant arpenter en Auvergne. Alors quand nous sommes arrivés dans un camping au pied du Caroux dans la commune de Mons, à deux pas des Gorges d’Héric, j’étais aux anges et avant même de commencer le week-end, je m’imaginais déjà revenir planter ma tente plus tard sur une des aires naturelles du camping. Mais première chose à savoir, ici, on prononce le X. C’est donc le Massif du CarrouXE et non pas Carrou au risque de vous faire taper sur les doigts.

Pour cette première approche du parc naturel régional du Haut-Languedoc, j’ai testé quelques-unes des nombreuses activités que les lieux proposent (canyoning, plongée en rivières, escalade, via ferrata, vélo, vtt, trottinettes…). Accompagnée de ma joyeuse troupe de blogueurs alias Clara, Jenny et Thibaut (et de Clarisse de l’agence AirPur) j’ai donc testé pour commencer un parcours de via-ferrata de nuit après un pique-nique avec vue sur la vallée.

Via-ferrata nocturne

Je n’avais fait qu’une seule via ferrata avant celle-ci. En Ardèche, autour du pont du diable de Thueyts. Mais de jour évidemment. Ici, David d’Acroroc, nous accompagnait pour un parcours nocturne, à la seule lueur de nos lampes frontales. Expérience à la fois déstabilisante et rassurante à la fois. Rassurante car on ne peut pas vraiment se rendre compte du vide qu’il y a sous nos pieds. Déstabilisante car on ne voit vraiment que nos mains/pieds et pas beaucoup plus loin.

Mais, par une nuit de pleine lune, dès que la lune s’est levée et qu’on éteignait nos lampes frontales, les silhouettes du relief tout autour se formaient sous nos yeux à la lumière de la lune. Un moment sportif mais aussi un peu magique dont je n’ai capturé aucune photo.

Cela étant je suis persuadée que ce parcours de via ferrata est également très beau la journée puisque nous avons dîner juste au-dessus et que le point de vue nous a donné un bel aperçu de l’environnement.

Les Gorges d’Héric en vélo

Avant de venir en week-end dans l’Hérault, je n’avais jamais entendu parler des Gorges d’Héric. A vrai dire, en France, je connaissais les Gorges du Tarn, j’avais pu me baigner dans des piscines naturelles près d’Argelès et je connaissais, de réputation, les Gorges du Verdon. Je ne me doutais pas qu’il y avait des pépites partout dans le Sud de la France.

C’est en vélo à assistance électrique loué chez Velo Caroux, après avoir profité d’un copieux petit déjeuner sur place, que nous avons rejoint les Gorges d’Héric. Un sentier accessible aux randonneurs, cyclistes, poussettes… longe les gorges et permet de rejoindre le hameau d’Héric. En septembre, c’est déjà la basse saison et on ne croise pas grand monde, mis à part deux chats mignons dans le hameau. En saison on peut y dormir, prendre un verre…

Vélo Gorges d'Héric Hérault

Tout à fait accessible à pied si on a un bon 3 heures devant soi, on s’éclate tout autant à vélo, surtout pour la descente du retour !

Olargues, un des plus beaux villages de France

J’aime tellement visiter les plus beaux villages de France que ça en devient presque un rituel dans chaque département. Ici, dans l’Hérault, il y en a trois : Olargues, Minerve et Saint-Guilhem-le-Désert. Si je réserve les deux derniers pour un prochain séjour, j’ai beaucoup aimé flâner dans les ruelles d’Olargues, sa rue-escalier et grimper jusqu’au clocher qui surplombe le village et les deux ponts.

Pour en voir plus, j’ai consacré un article entier sur le village d’Olargues.

Le Château de Dio

Petite pépite sauvée de justesse de l’état de ruines par son propriétaire actuel, le château de Dio est un bel endroit avec beaucoup de potentiel. Rebâti avec soin, il a aujourd’hui, après 20 ans de travaux, une belle allure. On peut même le louer pour organiser des événements comme des mariages… La grande classe !

Chateau de Dio Hérault

Des projets sont en cours de réflexion pour réhabiliter d’autres parties du château pour en faire des hébergements et lieux d’accueils touristiques. En attendant, c’est possible de réserver une chambre ou un gîte sur le domaine.

Baptême de parapente au dessus de Dio

Cela faisait des années que je rêvais de faire un baptême de parapente et c’est maintenant chose faite ! Dans l’Hérault, au dessus du château de Dio avec vue sur les alentours, le massif du Caroux, le lac de Salagou… Eric Cantou, le moniteur est un véritable passionné qui fait attention à chacun de ses clients. Pour ma part, j’avais un peu d’appréhension mais rien ne m’aurait fait changer d’avis. Il m’arrive cependant d’avoir le mal des transports quand j’ai le ventre vide (ne me demandez pas pourquoi, il paraît que la plupart des gens c’est l’inverse mais passons). Alors Eric m’a bien briefé sur que je devais faire pour éviter d’avoir ce mal de cœur durant le vol. Résultat, pas de haut de cœur, juste du bonheur à plus de 1000 mètres d’altitude qui m’a permis de voir le lac de Salagou que mes collègues n’ont pas eu la chance de voir. En effet, cette activité est complètement liée au vent, aux différents « thermiques » et ce n’est pas le parapentiste qui décide, c’est bien dame nature qui régit le vol.

Parapente Dio

Balade en bateau sur le Canal du midi

De retour par Béziers ? Faites un arrêt à Capestang pour découvrir la collégiale et louer un bateau pour découvrir une partie du Canal du Midi ! Pour notre part, nous avons navigué tranquillement tout en dégustant des vins locaux et des olives vertes entre Capestang et Poilhes, et ce fut un chouette moment détente avant de repartir chez nous.

Balade bateau Canal du midi - Capestang

Ce week-end dans l’Hérault fait suite à une invitation d’Hérault Tourisme et des offices locaux. J’ai eu la chance d’être encore une fois accompagnées de belles personnes et notamment de David de WiSud qui lance son activité d’accompagnement pour vos escapades dans l’Hérault.

A environ 3h de route de l’Auvergne, je pense que je referais rapidement un week-end dans l’Hérault pour planter ma tente et parcourir davantage les montagnes du Caroux qui m’ont complètement conquises !

Et toi, que connais-tu du département de l’Hérault ?

2 Responses

  1. Marina

    Oh du parapente ! J’en ai fait tout près du lac du Bourget en Savoie et j’en garde un excellent souvenir ! Cette sensation de planer dans les airs, un régal n’est-ce pas ?

  2. satger david

    Merci pour ces belles images qui mettent en valeur notre belle région. Je ne connaissais pas réellement le monde des bloggeurs avant de te rencontrer. Faut beaucoup de qualité pour faire tout ces reportages, de belles photos, une belle plume et toujours avoir l’œil pour mettre en avant les petits détails. Peut être à un de ces jours quand tu reviendras dans l’Hérault.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.