Pourquoi je n’ai pas aimé le Mont-Saint-Michel.

Classé dans : France, Normandie | 31

Le Mont Saint-Michel, certainement l’un des monuments les plus célèbres de Normandie et de France plus généralement. Une perle d’architecture. Un lieu unique. Certes.

Mais voilà, moi je n’ai pas aimé ma visite du Mont Saint-Michel.

Eh bien croyez le ou non, c’est un fait difficile à assumer. Tout le monde aime le Mont Saint-Michel. Osez dire que je n’ai pas aimé c’est comme dire que je n’aime pas la Tour Eiffel. C’est un symbole, tout le monde doit l’aimer, point.

Mais ce qui est intéressant, ce n’est pas le fait que je n’ai pas aimé, mais plutôt pourquoi. Parce que franchement, ça m’embête un peu de garder un mauvais souvenir d’un lieu si atypique et emblématique. Par conséquent, j’ai fait ma petite analyse en mettant bout à bout les éléments de ma rencontre avec ce fameux mont normand.

IMG_5570

Je suis allée au Mont Saint-Michel un matin d’août 2012, la première fois en 21 ans. Pas trop tôt. Pas trop tard non plus. Et pourtant, au milieu de la matinée, les parkings étaient déjà bien rempli, les navettes allant du parking au pied du Mont aussi. Si bien qu’au lieu d’attendre nous avions décidé de parcourir des quelques mètres à pied, rien de très fatigant d’ailleurs. Une fois arrivé au pied, il a fallu faire la queue, chose qui ne me plaît guère mais soit, c’est un endroit touristique.

Et puis il a fallu attendre, piétiner, suivre le “mouvement”. Aucune échappatoire, aucune liberté. Je me suis sentie tellement frustrée, moi qui aime tellement fureter à droite à gauche…

Prise dans cet étau de touriste, j’ai vaguement prêté attention aux magasins. Quelle déception de ne trouver aucune originalité. Et surtout, quelle déception de trouver des Tours Eiffel miniatures en vente. Vidée, j’ai détourné le regard et j’ai continué l’ascension du Mont, tant bien que mal.

Je n’ai pas mangé d’omelette de la Mère Poulard (qui coûte un bras) mais un simple sandwich, installée à l’abri de la pluie dans un renfoncement d’un mur d’enceinte. D’ailleurs ma position devait être rigolote puisque que je me suis fait prendre en photo par des touristes et reçu un petit sourire de quelques autres.

Je n’ai fait que deux courtes visites guidées car tout était très cher. Puis je suis repartie, déçue de cette visite que j’avais tant attendue.

IMG_5569 IMG_5568

J’ai adoré la Normandie, la Manche, le Cotentin. J’ai été conquise pas les plages, les falaises, les villages. Mais le Mont Saint-Michel, je n’ai su l’apprécier que de loin. Trop de monde, plus assez de charme, trop “surfait”, trop touristique. Trop pour moi.

Peut-être y retournerais-je car c’est un coin de France que j’ai vraiment apprécié, mais je sais d’ores et déjà que je ne me contenterais de marcher dans la sublime baie, autour du mont.

IMG_5572 IMG_5575

Et vous, aimez-vous le Mont Saint-Michel ?

31 Responses

  1. Du côté de chez Ma'

    Je connais le Mont depuis bien longtemps puisque j’ai grandi à quelques km… Il y a “quelques” années, en y allant le matin ou en fin d’après-midi pendant les périodes “hautes” ou n’importe quand en dehors de l’été et des ponts de mai, il était presque désert, et bien agréable… Mais j’ai vu le tourisme se développer et surtout se “normaliser”, se “standardiser” à l’intérieur… Le Mont d’aujourd’hui n’est plus le Mont d’il y a encore 10 ans…
    J’ai la chance de bien le connaître et de savoir où me glisser pour échapper un peu aux hordes de touristes mais même ainsi, de plus en plus, c’est difficile… Les cars affluent avec leurs groupes aux visites minutées, au pas de course…
    Le Mont est devenu mercantile, il a en quelque sorte vendu son âme…
    Alors, oui, je comprends que tu n’aies pas aimé car je n’aime pas trop non plus ce que le Mont devient…

    Mais reviens dans la baie, reviens arpenter les alentours du Mont, reviens marcher au milieu des moutons, reviens admirer la Merveille depuis la baie… elle est encore préservée et la nature se chargera encore un moment de lui épargner les visiteurs par milliers….

    • Julie

      Tu n’es pas la première “locale” à me faire ce constat, c’est tellement triste. Je sais que je n’ai pas pu le visiter dans de “bonnes conditions”, peut-être aurais-je un peu plus apprécié dans une période plus creuse car même en m’éloignant de l’artère commerciale je ne m’y suis pas sentie à ma place. Je ne renie pas le charme du lieu, mais il n’a pas réussi à me toucher.

      Mais oui, je pense y retourner un jour et l’aborder simplement par la baie comme tu me le conseilles aussi 🙂

  2. Vanessa@MiettesDeVoyage

    Intéressant d’avoir un point de vue un peu différent. Cette anecdote est malheureusement représentative de bien des lieux hautement touristiques de par le monde… et c’est un peu triste ! On a parfois tellement d’attente avant de découvrir ce genre d’endroits, en plus !

    • Julie

      Je suis d’accord, les lieux gardent leur beauté mais perdent leur âme, c’est tellement triste de se rendre compte de ça…

    • Julie

      La visite ne m’a pas plu mais je le Mont reste un très joli lieu, surtout avec l’abbaye au sommet ! Mais même sans la foule, j’ai l’impression que le tourisme de masse et l’activité commerciale qui en découle “abîmé” les lieux…

  3. Joana@VeniVidiVoyage

    Je n’y suis jamais allée.. Tes photos sont superbes, tu as bien su capturer le Mont Saint Michel meme si tu ne l’as pas aimé ! Ca me fait penser a l’article du blog Un Sac sur le Dos ou elle explique pourquoi elle n’a pas aimé sa visite des temples d’Angkor.
    Quand les lieux sont magnifiques, peut-être qu’il faut essayer de passer outre les quelques désagréments qui peuvent nous gâcher la visite. Mais je comprends car ca m’est déja arrivé, et on a vite fait de se fermer ou d’être de mauvaise humeur… Ce qui ne facilite pas forcement les choses pour apprécier la visite a 100% !

    • Julie

      Merci beaucoup pour les photos 🙂 Comme je le dis plus haut, je ne renie pas la beauté du lieu. Mais je n’ai pas réussi à m’imprégner, à m’y sentir “bien”. C’est tellement frustrant ! Et comme tu le dis, cela m’a mise de mauvaise humeur donc forcément c’est difficile de continuer la visite sans à priori.

  4. Solène

    J’avoue que j’ai eu un peu le même chose; j’attendais beaucoup cette visite et j’ai été plutôt déçue sauf par la basilique tout en haut et mes deux heures d’équitation dans la baie ! En plus il faisait vraiment pas beau ;(

    • Julie

      Les deux heures d’équitation dans la baie devaient être magique par contre 🙂 Si j’y retournes, je me concentrerais d’ailleurs sur la découverte de la baie !

  5. vochelet

    Je ne comprends pas cette réticence. Dans ton papier, tu évoques une balade lambda, à la queue-leu-leu… Le mont mérite autre chose de la part de voyageurs qui se revendiquent comme tels. Laissons les touristes à leur meute. La meilleure façon de l’aborder (le mont) consiste à effectuer la traversée de la baie. Si le temps est compté, il n’est pas idiot de faire simplement le tour du mont. La perspective sur les murs est splendide. Ensuite, rien n’oblige le voyageur à emprunter la rue des marchands, des badauds et autres gogos. Il suffit de passer par les côtés. Ensuite, dans l’abbaye, ce n’est vraiment pas la foule. Pour s’imprégner encore plus de la spiritualité du lieu, il est possible (croyant ou pas) d’assister à un office religieux. Les fraternités monastiques de Jérusalem proposent une liturgie lumineuse. Et pour goûter au charme du Mont, je vous conseille la balade nocturne. Voilà, voilà…

    • Julie

      Je ne sais pas si tu as déjà mis les pieds au Mont en haute saison mais même en évitant l’artère commerciale en passant par les côtés (ce que j’ai fait dès que possible) c’est vraiment bondé. Comme je le dis plus haut en réponse à d’autres commentaires, je ne renie pas la beauté du lieu, mais lors de ma visite je ne m’y suis pas sentie bien. Je n’ai pas su m’imprégner des lieux. Mais oui cela mérite une autre visite, si possible hors saison et par la baie.

  6. Mili - The Flying Dutchwoman

    Intéressant… j’y suis allée quand je n’étais encore qu’une ado et autant j’avais hâte d’y être, autant une fois sur place, ça m’avait laissée de marbre. J’avais mis ça sous le coude du “je suis une ado donc je change d’avis plus vite que de chemise” mais en lisant tes impressions, je crois que tu as mis le doigt dessus. Je me souviens surtout de cette foule, ces magasins censés être typiques mais que tu trouves dans tous les coins touristiques, les prix démesurés (et pourtant, je viens de Paris donc ça devrait pas me choquer)… et j’ai parlé de la foule? J’ai eu plus l’impression d’être à Disneyland que d’être dans un lieu historique.
    C’est dommage…

    • Julie

      Eh oui, le tourisme c’est chouette, le tourisme de masse c’est défigurant…

  7. Chloé

    J’avoue que le Mont St-Michel m’évoque un peu Disneyland, en effet! Bondé, “le lieu” où aller en France… Mes parents y sont allés l’an dernier (http://marc-ottini.fr/2013/10/11/une-journee-ensoleillee-au-mont-saint-michel/) et ont pas mal apprécié la visite, même si l’omniprésence de la mère Poulard les a un peu blasés! Je pense qu’effectivement, c’est un lieu à visiter en basse saison pour plus l’apprécier… (comme beaucoup, d’ailleurs^^)(mais pour la basse saison, c’est un peu mort pour moi alors on fera avec le jour où l’occasion se présentera!)

    • Julie

      Elles sont très jolies les photos de ton père 🙂 Ils ont moins eu l’air dérangés par les gens que moi, tant mieux. Mais oui, je pense que le charme opère un peu mieux en basse saison…mais il reste toutes ces boutiques…

      • Chloé

        Ils y sont allés en basse-saison je pense… Ca joue! C’est pour cela que l’été, j’essaie d’aller dans les coins un peu moins touristiques… Genre Amsterdam… en février, ça va… Mais en été, cela doit être la folie! (mais bon, le climat doit aussi y être plus agréable)

  8. LadyMilonguera

    Je comprends tout à fait que ces conditions aient pu nettement t’agacer… Il est vrai que ça gâche quand même beaucoup le plaisir.

    • Julie

      Les conditions oui clairement. Mais l’omniprésence des boutiques aussi, rares sont les rues où je n’en ai trouvé aucune 🙁

  9. Une Bordelaise à Paris

    Moi aussi j’ai détesté le Mont Saint Michel. J’ai aussi eu ce sentiment de piétiner dans la foule au milieu de boutiques de souvenirs sans grand intérêt.
    Une chose est sûre : je n’y retournerai pas.

  10. Amelie Voyagista

    Ton article me parle vraiment car j’ai peur de vivre la meme chose que toi… je vais passer quelques jours a Saint Malo en juillet et j’hésite un peu à aller au Mont Saint Michel par peur du monde et par peur d’être déçue… peut être faudrait il mieux se contenter de le voir de loin….

    • Julie

      J’espère que tu ne vivras pas la même déception que moi en effet.
      Pour cela, je pense que faire une marche dans la baie du Mont Saint-Michel peut être une bonne chose comme beaucoup me l’ont conseillé ici. Ou si tu veux vraiment faire le Mont, peut-être y aller TRÈS tôt.
      Et sinon, je ne sais pas si tu as vu mon article, mais si tu vas à Saint-Malo, ne met surtout pas de côté la cité d’Alet : https://www.labouclevoyageuse.fr/saint-malo-cite-dalet/ C’est trop mignon 🙂

      • Valérie@EnvieVoyages

        Moi aussi, je pars du côté de Saint-Malo fin septembre début octobre.
        Malgré la lecture de cet article et de tous les commentaires, je vais quand même me rendre sur le Mont St- Michel.
        Pas parce que je n’ai pas peur d’être noyée dans une horde de touriste mais parce que j’aime visiter et traverser l’Histoire (la vraie avec un grand “H”).
        J’ai entendu qu’en soirée, il y a moins de monde et que c’est plus agréable de s’y promener.

        • Julie

          Je pense que tu as raison, car déjà la période s’y prête mieux (moins de touristes hors juillet/août et longs week-end) et surtout car chacun doit se faire sa propre idée 🙂

  11. chris@FamilleNomadeDigitale

    Ton article reflète bien ce que j’ai pu ressentir lors de notre visite du Mont St Michel. Surtout en ce qui concerne les boutiques et la célèbre omelette de la mère Poulard ….Nous y étions début octobre 2013 et en fin de journée = très très peu de monde.
    Je n’en ai pas garder un fabuleux souvenir, je ne ressens pas non plus l’envie d’y retourner. Mais ce fut surtout une jolie découverte sur le plan patrimoine culturel 🙂

    • Julie

      C’est dommage qu’en y allant plus souvent tu n’ai jamais réussi à le voir sans tout ce monde…

  12. Gaillard Michel

    Bonjour,
    je me suis permis de partager votre blog et cet article en particulier…
    J’adore la Baie du Mont St Michel (j’y habite), mais je comprends parfaitement que visiter le mont aux beaux jours, voir pendant les vacances… je n’aime pas du tout, moi aussi….
    une visite sur ce blog s’impose…

    Merci pour cette explication, que je partage.
    Michel

    • Julie

      Bonjour Michel,
      Merci pour votre petit mot, j’imagine aisément que la “haute” saison doit un peu gâcher votre bonheur de vivre dans un si joli lieu.
      Je reviendrais me balader dans la baie un jour, en semaine, hors vacances 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.