Que faire en Haute-Loire? 7 idées testées et approuvées!

Que faire en Haute-Loire? 7 idées testées et approuvées!

Classé dans : Auvergne, Auvergne Rhône-Alpes, France | 5

L’Auvergne, vous le savez sans doute, c’est ma région coup de cœur. Celle où j’ai aimé vivre et où je m’imagine aisément m’installer une nouvelle fois. Et encore une fois, elle ne m’a pas déçue pour une nouvelle escapade dans un coin que je ne connaissais pas encore. Randonnée en Haute-Loire, canoë-kayak, châteaux médiévaux, rapaces et chiens tout doux : le bonheur ?

Pour ce week-end nature en Haute-Loire, j’étais en compagnie de ma copine Violaine et, au volant de notre Twingo de location récupérée à la gare de Lyon, nous avons arpenté les petites routes auvergnates pleines de belles surprises pour vous proposer plein d’idées pour vos futures escapades ! Première étape : les Estables.

 

Que faire en Haute-Loire : 7 (bonnes) idées

 

Idée 1 : Randonner au coucher du soleil aux Estables

Déjà que j’aime la randonnée, alors si en plus c’est en Auvergne et au coucher du soleil, vous imaginez bien que je ne me suis pas fait prier pour accompagner Sébastien de Guide Nature Randonnée après une journée de transports. Le pique-nique dans le sac, nous avons arpenté les chemins les yeux écarquillés par la beauté du paysage, par la diversité de la flore (nous n’avons malheureusement pas vu de marmottes pour parler faune) et les jolies lumières de fin de journée qui nous ont accompagné jusqu’au pique-nique. Après avoir admiré tour à tour le Mézenc et le Mont Gerbier de Jonc où la Loire prend sa source, c’est avec nos lampes (pas frontales car nous ne les avions pas) que nous sommes retournées à la voiture laissée au col de la croix de Bouttières pour passer une nuit reposante au gîte le “Chalet d’Ambre” où nous avons repris des forces pour la suite de nos découvertes avec un petit déjeuner au top.

  

.

Idée 2 : Visiter un des plus beaux villages de France : Arlempdes

Après Blesle aussi en Haute-Loire, Montpeyroux dans le Puy-de-Dôme et Charroux dans l’Allier, un quatrième village désigné comme un des “plus beaux villages de France” a attiré mon attention. Il s’agit ici d’Arlempdes et de son château perché qui offre une vue magnifique sur les gorges et sur les alentours. Canon.

 

Idée 3 : Faire du canoë-kayak sur la Loire

Moi qui n’avais jamais pagayé autre part que sur le lac du Der (en Champagne) avec mon homme, j’avais un peu la trouille de me lancer toute seule dans des eaux vives. Mais c’était sans compter sur le professionnalisme et la réelle bienveillance de Jérôme, notre moniteur de l’école de Pagaie du Velay, qui a pris le temps de nous équiper et de nous briefer avant de se lancer à l’assaut des 13 kilomètres depuis la base à Vorey. Ce fut 13 kilomètres un peu intenses pour mes petits bras peu musclés mais pas du tout difficile en terme technique. Quelques petits rapides à passer, quelques branches à éviter par erreur de pilotage de ma part mais pas une chute ! Maintenant je n’ai qu’une hâte, refaire une sortie canoë kayak sur la Loire ou l’Allier avec les copains parce que c’était vraiment trop chouette !

 

 

Idée 4 : Passer une nuit de rêve au Cosy Camp

Le Cosy Camp, c’est un lieu un peu magique en bord de Loire. A la base voué à être abandonné car en zone inondable, les terrains de Chamalières-sur-Loire ont finalement réussi à trouver une jolie destinée en accueillant le cosy camp, un joli camping “de luxe”, en plein dans la mode du Glamping. Ici, lodges safari, cabanes perchées, emplacement tentes et caravanes dans un cadre 100% nature. De plus, les créateurs ont pensé à de jolies choses comme la gestion raisonnées des ressources, le fait de ne pas créer de règlement mais de simplement faire confiance aux habitants temporaires, de ne pas autoriser les voitures (même pour déposer les bagages) dans l’enceinte du camping pour respecter la tranquillité de tous le tout en étant refuge LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) et en offrant aussi un espace bien être. Ici on mêle le camping traditionnel au glamour, à la nature et à l’insolite. Sympa comme mélange, non ?

 

 

Idée 5 : Essayer la cani-rando avec Jean-Luc et ses chiens

La randonnée ? J’adore ça. Les chiens ? Aussi ! Alors il était évident que je voulais un jour tester la cani-rando et c’est en Haute-Loire avec Jean-Luc et ses chiens que j’ai réalisé cette expérience. L’entreprise Traces de rêves propose des sorties traîneaux en hiver mais aussi du cani-cross, de la cani-trotinette et de la cani-rando en été (sauf quand il fait vraiment trop chaud pour ne pas fatiguer les chiens!). Jean-Luc est fou amoureux de ses chiens, les connaît tous par cœur et fait très attention à la santé de chacun. Parce qu’évidemment, les chiens, ont tous envie d’être élus pour se promener alors il faut choisir. En fonction du chien et de la personne qui fera l’activité. Moi c’est avec Even, une jolie rousse, que j’ai été harnaché le temps de la balade (et avec tous les chiens que j’ai fait des câlins après la balade…). J’ai adoré l’expérience car une activité d’habitude individuelle devient un vrai lien avec l’animal qui tire mais sans douleur, il se met vite au pas de l’homme derrière. Au bout de quelques pas la cadence est donnée et c’est partie pour découvrir les alentours de Roche-en-Regnier avec les chiens. Très sympa !

 

Idée 6 : Se perdre dans les petites routes et tomber sur des points de vue de folie

 

 

Idée 7 : Découvrir le métier de fauconnier au château de Rochebaron

Après les chiens, place aux oiseaux !

Le Château de Rochebaron est classé monument historique. Il surplombe la Loire offrant un sublime panorama aux courageux qui grimperont jusqu’à lui! C’est un des premiers châteaux de la Loire, médiéval lui (contrairement à ses grands frères plus à l’Ouest). Et pour y monter, j’ai un autre argument (en plus de la vue magnifique) : rencontrer Nicolas, Rafaelle et les oiseaux de la volerie. Ici nos deux fauconniers passionnés présentent les hiboux grand duc (qui sont d’ailleurs naturellement présent en Haute-Loire), harfang des neiges (qui répond au petit nom de Gandalf), aigle et autres buses avec un grand sourire et une belle complicité avec leurs oiseaux qui se remarque dès que les oiseaux sont lâchés. Moi qui ai toujours eu un petit problème à voir des oiseaux en cage, j’ai appris beaucoup en parlant avec eux mais aussi en observant le comportement des oiseaux une fois la cage ouverte. Si certains prennent plaisir à sortir pour s’envoler au dessus du château, ils ne partent jamais très loin de leur “humain”. On peut d’ailleurs avoir l’occasion de faire une randonnée suivi avec les fauconniers autour du château, en plus des spectacles plus classiques mais néanmoins impressionnants qui ont lieu de mi-avril à mi-octobre. A ne pas louper !!


Cet article fait suite à une jolie invitation de Tourisme en Haute-Loire que je remercie chaleureusement. Je garde cependant (et évidemment) toute ma liberté éditoriale sur le choix des sujets évoqués ainsi que sur mes photographies.


Et toi, un futur week-end nature altiligérien te tenterait-il ?

5 Responses

  1. La Haute-Loire me fait de l’oeil depuis un petit moment… et tes photos donnent vraiment envie d’y aller !
    Ma’ Articles récents…[Drôme] lueurs vespérales sur la plaine de Valence…My Profile

  2. Merci pour cette belle visite de la Haute-Loire.
    Et pour la pause à CosyCamp
    Super descriptif !

    Richard, CosyCamp

  3. Merci pour ces belles photos et l’envie que vous allez donner à d’autres de venir découvrir notre belle région trop mal connue…

Laissez un commentaire

CommentLuv badge