Carnet suisse – Lausanne

Classé dans : Suisse | 15

Lausanne pluvieuse, Lausanne heureuse ?

Dans le train depuis Paris, on a vu le soleil se cacher peu à peu avant notre arrivée à la frontière suisse. A Lausanne, c’est sous la pluie, petite, que l’on sort de la gare en direction de notre auberge de jeunesse pour poser nos sacs avant de découvrir la ville. A juste quelques minutes de la gare à pieds, l’auberge est parfaitement bien située. L’accueil est chaleureux, le cadre est chouette, tout est propre. Et on nous fournit même une carte de transport en commun pour les 24h qui suivent. Au top donc, le séjour commence plutôt bien.

Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (18)Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (19)

On pose nos sacs à dos dans notre “dortoir” (comprendre ici une chambre de 4 lits) et on remet vite le nez dehors. Il pleut toujours, pas beaucoup mais assez pour être humide et surtout, nous donner une lumière affreuse. Pas la jolie lumière grise des avants pluies d’orages. Non, la lumière toute grise qui fait mal aux yeux… Ce n’est pas pour autant que nous n’allons pas descendre vers le si célèbre Lac Léman. On nous en a tellement vanté les mérites. Son bleu. Sa vue sur les montagnes. La cadre idyllique. Alors on descends les rues, un peu au hasard, mais le Cartoville à porté de main, sait-on jamais. Sur le chemin on passe à côté d’un chouette parc fleuri. Un coup d’œil au plan qui nous indique la jardin botanique. Premier arrêt.

Le jardin botanique de Lausanne

Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (1)

Écrin de verdure dans cette ville tout en pentes, le jardin ne fait d’ailleurs pas défaut à cette particularité, lui aussi il est travaillé tout en niveaux, en escaliers, sur la colline de Montriond. Des arbres, des fleurs, des couleurs, des odeurs. Tout ce qu’on peut attendre d’un jardin botanique, avec, paraît-il plus de 6 000 plantes à découvrir (bon je ne les ai pas toutes comptées!).

  • Ouvert tous les jours du 1er mars au 19 décembre de 10h à 17h30 (18h30 de mai à septembre)
  • Serres fermées de 12h à 13h30
  • Accès gratuit

 

 

Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (2)

Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (3) Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (4) Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (5) Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (6)

 

Rapide balade, le mauvais temps nous permet d’avoir le parc rien qu’à nous, mais un coup d’œil vers le lac ne nous rassure pas vraiment. Bon, si on plisse un peu les yeux, on pense distinguer des montagnes. Enfin, peut-être que nous voulions tellement les voir qu’on les imagine. Je ne sais pas mais peu importe, on descend de la colline en direction du lac.

Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (7)

 

Quelques minutes de descente plus tard, nous voilà à Ouchy, au bord du lac. On longe les quais, l’embarcadère, on croise des cygnes gourmands et on s’engage vers un ponton où il y a l’air d’avoir une chouette vue.

Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (8) Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (9) Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (10)

Capuches vissées sur la tête, on brave les gouttes pour admirer ce fameux lac.Derrière la brume, les montagnes. On le sait, on les aperçoit, mais on ne peut pas vraiment s’imaginer leur ampleur. Tant pis, ce sera pour une prochaine fois. L’eau est agitée par le vent qui souffle par bourrasque. Les vagues tapent contre les rochers. Le spectacle nous plait assez malgré tout. La magie opère. Malheureusement le froid et l’eau sont des arguments plus fort pour nos petits corps et nous décidons après quelques photos de rejoindre le centre ville pour se réchauffer et continuer la visite. On ne consacre que ce bout de journée à Lausanne, il faut rentabiliser chaque minute.

Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (11) Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (12)  Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (14) Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (15) Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (16) Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (17)

La pluie s’intensifie, et nous remontons de plus en plus humides dans nos converses, enfin surtout Elle. Nous avions bien les cartes de transport, mais nous sommes un peu têtues, lorsqu’on découvre une ville, on préfère le faire à pied. Alors on remonte encore et encore jusqu’au centre ville. C’est le week-end du carnaval, on croise quelques fanfares sympas entre les stands de foire classique et lorsqu’on a vraiment besoin de se mettre au chaud, on file boire une bière artisanale dans la première brasserie que l’on trouve.

Lausanne, tu nous mets à rude épreuve pour notre premier jour.

On rit de bon cœur de cette météo peu clémente mais on croise quand même tous nos doigts pour que la semaine à venir ne soit pas comme cela. Après s’être réchauffée, on tente une sortie à le recherche d’un restaurant sympa où passer la soirée. On en repère un sur le cartoville, on y grimpe, sous la pluie, la grosse cette fois, l’appareil photo rangé dans sa pochette tant il ne ferait pas bon de le sortir. De toutes façon on court plus qu’on ne marche et on cherche plus des abris qu’on n’observe malheureusement. Pourtant, il y a l’air d’avoir du potentiel dans cette ville. Enfin, quand ce n’est pas tout en rénovation. Bien mouillées, on trouve le restaurant. Plein à craquer. Elle doit être vraiment sympa cette adresse, mais nous, nous ne la testerons pas cette fois. Alors on prend le chemin inverse à la recherche d’un restaurant. La puissance de la pluie ne cessant de s’accroître, on finit par rentrer dans une brasserie dans nos prix, pour se sécher et se réconforter autour d’un bon rösti à la tomme fraîche (ou galette de pommes de terre pour ceux qui ne connaissent pas).

 

Lausanne_plui_La-Boucle-Voyageuse (20)

 

Passage express à Lausanne : second round

Heureusement, quelques jours plus tard, en transition entre le Valais et le canton de Vaud, nous sommes repassées quelques heures à Lausanne, sous un beau soleil de fin de journée cette fois. Juste assez pour nous montrer qu’effectivement, il y de bien belles montagnes à observer depuis l’auberge de jeunesse de Lausanne, derrière le lac Léman.

Lausanne_La-Boucle-voyageuse (1)

Pas assez pour avoir le temps de faire de belles photos mais juste assez pour se rendre compte qu’il fait plutôt bon de prendre son pique-nique entre amis sur l’esplanade de Montbenon.

Lausanne_La-Boucle-voyageuse (2)

Pas assez de temps pour boire un verre avec Valentine cette fois, mais juste assez pour découvrir une de ces adresses chouchous : The AB Pastrami Gros, gros coup de cœur de notre côté également. Enfin pas pour les végétariens puisque la spécialité est le sandwich à base de pastrami (comme à New-York), c’est à dire de morceaux de poitrine de bœuf conservé et mariné dans la saumure et plein d’épices secrètes de la maison. Avec des moutardes incongrues, miel, chocolat, concombre… et des pains tout aussi sympas. Le tout fait maison. Ah et avec des sirops et bières artisanaux. Je suis ne suis pas très douée pour expliquer, mais je vous dirais juste : allez-y ! C’est bon, l’accueil est top, la musique est sympa et, important, est assez bien réglée pour l’entendre tout en n’empêchant pas de discuter, et ça, ce n’est pas si courant ! Bref. J’adore.

LA bonne adresse à retenir :

The AB Pastrami

8 rue du Port Franc à Lausanne

pastrami_Lausanne_La-Boucle-voyageuse (3)

 

Lausanne, il nous a manqué quelques heures pour vraiment se découvrir, au sec. Mais ce n’est que partie remise, parce que même si tu as été pluvieuse, je garde en tête une Lausanne heureuse.

| Bonus : Tu veux découvrir Lausanne sous un beau ciel bleu, direction le blog de Valentine, Justine et Sabine, les globetrotteuses suisses : Awwway |

Et toi, de bonnes adresses à partager à Lausanne ?

15 Responses

  1. Valentine

    Je suis contente que Lausanne t’aie plu. J’espère que tu auras l’occasion de revenir bientôt pour profiter plus longtemps de la ville sous le soleil étant donné qu’il n’a pas vraiment voulu pointé le bout de son nez. Et pour qu’on puisse s’organiser un apéro. Contente aussi que les Pastramis aient conquis tes papilles 🙂 Merci pour la mention de blog 🙂 J’ai tout plein d’adresses en réserve pour ton prochain séjour 😀

    • Julie

      J’espère aussi prendre plus de temps (et avoir plus de soleil aussi) pour découvrir ta jolie ville, boire un verre avec toi et tester toutes tes petites adresses si elles sont aussi sympa que Pastrami !
      Julie Articles récents…Carnet suisse – LausanneMy Profile

  2. Isa

    Je n’ai pas eu une grosse impression de Lausanne, que j’ai trouvé très morte, pourtant un samedi soir. A part du côté du lac, ce n’est quand-même pas une ville très belle… Ou alors je suis complètement passée à côté de quelque chose ! 🙂
    Brrr pour le temps que vous vous êtes pris !
    Isa Articles récents…Bouillonnante et épuisante RomeMy Profile

    • Julie

      Tiens tu n’es pas la première à me dire ça. Mais bon moi vu le temps j’ai pas pu vraiment jaugé la vie, ceci dit il y avait quand même un peu de monde pour le carnaval même sous la pluie 🙂 Par contre, ce n’est pas une ville coup de coeur, mais je trouve qu’il y a quelques chouettes petites rues dans le centre.
      Julie Articles récents…Carnet suisse – SionMy Profile

  3. yeti

    Même sous la pluie, le Chablais (en face de Lausanne) reste la plus belle région de France et comme la France est la plus beau pays de monde …CQFD!!!
    N’hésite pas à faire un tit tour à Montreux la prochaine fois, petit coucou à Freddy Mercury ou encore t’aventurer dans les montagnes derrière Montreux …
    Biz Bouclettes

    • Julie

      Je suis passée par Montreux en train ça avait l’air très chouette en effet ! Je pense que ce n’est pas mon dernier séjour en Suisse de toute façon, à quand une rando ensemble ? 😀

    • Julie

      Ah bon ?! Oh je suis déçue c’était vraiment chouette ! Ils ont fermé fermé ou déménagé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.