Roadtrip en Serbie : les incontournables de l’Ouest

Roadtrip en Serbie : les incontournables de l’Ouest

Classé dans : Europe, Serbie | 10

Au mois de juin, j’ai eu la chance de découvrir l’Ouest de la Serbie pendant 5 jours grâce à une invitation de l’office de tourisme de Serbie. Moi qui avait adoré mon aperçu des Balkans lors de mes passages en Croatie et en Bosnie, je suis ravie d’avoir eu l’occasion d’en découvrir davantage, dans les terres cette fois. Et je suis revenue avec quelques conseils pour vous aider à organiser un voyage en Serbie, si le cœur vous en dit!

Roadtrip en Serbie (Ouest) : ce qu’il ne faut pas louper !

 

1 – Visiter Belgrade

Passage obligé par la capitale ! Déjà car c’est ici que l’avion risque de vous déposer mais parce que c’est une capitale cosmopolite et peu chère. Si elle se développe de plus en plus du côté festif, c’est une ville dynamique et en éternelle évolution. Son histoire complexe, parfois sombre, a fait de ses rues un grand bazar architectural et c’est ça qui est intéressant à voir. La forteresse domine toute la ville, le Danube et la Save la structurent. Gros plus pour les amoureux de street-art car la ville accueille quelques œuvres très sympas!

–> Pour plus de photos, direction mon article City-trip dans la capitale serbe.

 

2 – Parcourir la campagne, y dormir, et s’arrêter visiter les ethno-villages

Conçus pour faire découvrir la ruralité serbe et les spécificités artisanales des régions, de nombreux ethno-villages existent dans l’Ouest de la Serbie. De jolies maisons en bois accueillent des musées, expositions et parfois quelques boutiques artisanales et restaurants.

Dormir à la campagne (et à petits prix) :

Vila Albedo
Gostoljublje (Bed & Breakfast : 15€ la nuit)

 

3 – Admirer les mosaïques du mausolée royal d’Oplenac

Le mausolée royal d’Oplenac, connu également sous le nom d’église Saint-Georges, est un édifice religieux orthodoxe de Serbie qui abrite la nécropole de la dynastie des Karađorđević. Ici, pas besoin de s’intéresser proprement à la religion, il suffit juste d’entrer, d’ouvrir les yeux, et de s’extasier de la mosaïque qui recouvre l’intérieur du mausolée. Un véritable petit bijou, très différent des églises catholiques de France par exemple.

 

 

4 – Plonger dans le passé en montant dans le train Sargan 8

Le Huit de Šargan est une ligne de chemin de fer touristique de 15 km et relie les villages de Mokra Gora et de Šargan Vitasi. Construite à flanc de montagne, la ligne vue du ciel ressemble à un 8, d’où le surnom de “Huit de Šargan”. Cette forme en huit permet au train de gravir progressivement la pente escarpée de la montagne. Autrefois cette ligne était en réalité un tronçon de la ligne qui reliait Belgrade à Sarajevo (en Bosnie-Herzégovine). Cette ligne n’existant plus, des travaux ont permis de conserver la petite ligne touristique. Et moi qui n’aime pas toujours les attractions touristiques, préférant le calme de la randonnée en pleine nature, j’ai beaucoup aimé l’expérience dans ces jolis wagons de bois. En effet, du train on peut observer les paysages de la vallée, les forêts de pins, de sapins, de prairies de montagne, de maisonnettes en bois typique… et le noir des 22 tunnels sui composent le parcours !

5 – Dire bonjour à Emir Kusturica à Kustendorf

Bon ça ne sera peut-être pas votre cas car ce n’était que pur hasard si nous avons croisé le célèbre réalisateur dans le village qu’il a fait construire pour les besoins de son film “la vie est un miracle”. Aussi appelé Drvengrad, le village est aujourd’hui ouvert aux touristes pour la visite, le repas ou un plus long séjour puisque le site jouit d’un piscine, d’un bar, de deux restaurants et de nombreuses chambres. Bien dommage que l’accueil ne fut pas des plus chaleureux car le site est magnifique avec vue sur les montagnes autour.

 

6 – Ne pas avoir peur du noir dans la grotte de Stopika

Parce que le noir ne dure de toutes façons pas bien longtemps, la grotte de Stopika est mise en valeur par des spots pour une jolie visite (bon parfois un peu trop coloré les spots mais les goûts et les couleurs vous savez…). En tous cas cette grotte est magnifique et j’ai particulièrement aimé les petits bassins en terrasses.

 

7 – Se rafraîchir à la cascade de Gostilje

ça, ce n’était pas une étape initialement prévue mais quand avec les filles, on a vu le panneau de la cascade à l’entrée de la Grotte de Stopika, il aurait été difficile de ne pas nous y emmener. Et heureusement car c’est sans doutes un de mes endroits préférés du voyage. Du vert, une grande cascade de 20 mètres et plein de petites, un sentier qui descend tout en bas qui suit le cours d’eau : j’étais complètement dans mon élément!

 

 

8 – Marcher à travers les rues colorées de Novi Sad

Parce que la seconde ville de Serbie vaut le détour. Elle n’a rien à voir avec Belgrade car très proche de la Hongrie et l’architecture est d’influence austro-hongroise très colorée. Le centre-ville est majoritairement piéton donc il est très agréable de s’y balader et la vue depuis la forteresse Petrovradin est magnifique !

 

–> Pour plus de photos, direction mon article sur Novi Sad.

 

+ Goûter aux spécialités culinaires serbes

Les serbes sont des gourmands et certainement de gros mangeurs au vu de la taille des assiettes qui nous ont été servies pendant le séjour. Et on oublie pas de finir le repas par un café serbe accompagné d’un loukoum ! Pour ceux qui sont déjà allé en Croatie ou en Turquie, on retrouve cette même tradition du café croate ou du café turque 😉 On a souvent retrouvés sur nos tables du kaymak (crème de lait aigre), et du kajmak (fromage) beaucoup de plat à base de viande (vous retrouverez des  Ćevapčići sur pratiquement toutes les cartes) mais quand même beaucoup d’options végétariennes dans les restaurants et les amateurs de sucré ne seront pas déçus avec baklavas et halva et autre shtrudla (cousin du strudel autrichien). Bref, on ne va pas en Serbie pour faire régime!

 

 

 

Voyager en Serbie en pratique

 

// Pour y venir : Paris-Belgrade avec AirSerbia

// Pour circuler dans le pays : Les trains & les bus ne sont pas chers mais la Serbie regorge d’endroits reculés et l’option roadtrip en Serbie (et donc de louer une voiture) me paraît le plus judicieux.

// Pour payer : le dinard serbe

// Pour se faire guider : Nenad guide francophone

Et pour vous compter Belgrade, rien de mieux qu’être avec un local. Et moi qui aime être libre en voyageant, je ne peux que vous conseiller de contacter Nenad de Bienvenue en Serbie pour vous accompagner quelques heures à Belgrade ou quelques jours ailleurs Serbie. Il connaît plein de bonnes adresses et parle parfaitement français (ce qui n’est pas négligeable quand on ne comprend pas le cyrillique des panneaux/menus).

// Pour être connecté : Il y a du wifi gratuit dans presque tous les restaurants, hébergements, lieux publics… Il suffit souvent de demander le code

 

// Exemple d’itinéraire pour une semaine en Serbie :

J’ai eu la chance de découvrir la Serbie grâce à une invitation de l’Office de tourisme de Serbie que je remercie très chaleureusement

et de partager cette jolie escapade avec Solène, Valentine, Perrine & Betty, la chouette team #GirlTripinSerbia.

Et toi, as-tu déjà envisager un voyage en Serbie ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

10 Responses

  1. Très joli. Ca donne super envie d’y aller ^^

  2. Je ne connaissais pas du tout la Serbie alors merci pour ce joli article qui me donne tout plein d’idées 🙂

  3. belle découverte, ça donne envie d’y aller :))
    Claire Articles récents…Où manger les meilleurs frites à New York ?My Profile

  4. MILOSEVIC Prizenka

    C’est superbe ! Bravo et merci pour tes commentaires et photos ! Mon pays de naissance mérite vraiment le détour !

    à dispo si tu as besoin d’infos ou de contacts sur place
    ps ; je suis de l’Est de la Serbie, NIS !

    à bientot

    • Oh merci beaucoup ! Je ne manquerais pas de m’en rappeler si je m’organise un voyage dans l’Est un jour (j’aimerais beaucoup ça m’a l’air encore plus sauvage!)

  5. Très bel article, très complet et plein de belles photos. Tu confirmes mon envie de faire un road trip dans les Balkans, c’est dans ma liste de destinations !
    Aurore Articles récents…[Etats Baltes] Lettonie – Le Parc National de la Gauja : LigatneMy Profile

Laissez un commentaire

CommentLuv badge