Le Crêt de Chalam et le Crêt au Merle, petites randonnées et émerveillement

Classé dans : France, Franche-Comté | 9

Après vous avoir présenté le Haut-Jura et sans doute avoir piqué votre curiosité dans mon article précédent, je reviens aujourd’hui plus en détails sur mes premiers pas jurassiens.

Samedi après-midi, après quelques heures de voiture je ne tiens plus en place sur mon siège. Les Montagnes du Jura m’attendent, c’est écrit sur ma feuille. Rendez-vous à “La Borne au Lion” pour choisir un petit circuit de randonnée. Avant de partir, je n’ai regardé que mon itinéraire. Rien recherché sur le net, aucune image en tête de la Franche-Comté ou du Jura. J’y vais simplement en suivant les conseils de Sandrine et d’Anna du Comité Régional de Tourisme de Franche-Comté. J’arrive dans la commune de La Pesse, où je dormirais le soir même, et je suis la direction de la Borne au Lion. Quelques petits kilomètres plus tard, je gare la voiture sur le parking du même nom. Une fois chaussée, je sors du parking pour aller découvrir cette fameuse Borne au Lion :

IMG_3992_1

La voilà, cette fameuse borne ! Implantée en 1613 pour séparer le Royaume de France de la Bourgogne espagnole à l’époque, elle est aujourd’hui la limite entre les départements de l’Ain et du Jura.

Bon plus que la borne en elle-même, c’est le belvédère de la Borne qui est remarquable grâce au panorama qu’il offre sur les montagnes du Jura.

IMG_3990_1IMG_3989_1

Rapidement, mon œil est attiré vers le mont qui dépasse de la forêt (à droite sur la photo si dessus) : le Crêt de Chalam ! Coup d’œil sur les panneaux directionnels (il y a de nombreux parcours de randonnée qui passent par là), la montée depuis la Borne au Lion est estimée à 55 minutes. Il ne me faut que quelques secondes pour me décider d’attaquer cette ascension. Il fait beau, j’ai le temps et puis, ça a l’air d’être pas mal de là-haut. C’est parti !

Randonnée du Crêt de Chalam

(environ 2h, +/- 250m de dénivelé positif et plein de boue)

IMG_3996_1IMG_3997_1

Grimpette en sous bois et boue sont en rendez-vous mais je persiste, je suis curieuse de voir ce qu’il y a là haut. Et puis après un virage, au loin, je vois du blanc. Des montagnes, des sommets enneigés. Mais mais, qu’est-ce ?

IMG_4002_1

Mais c’est les Alpes pardi ! Je n’ai tellement pas voulu me renseigner sur le lieu où j’allais que je n’avais pas réfléchis au fait que depuis les montagnes du Jura je pouvais voir la chaîne des Alpes. Grosse claque ! C’est donc la première fois que j’ai vu le Mont Blanc !! (rappel pour certains, avant de débarquer en Auvergne en mars dernier je n’avais jamais mis les pieds à la montagne aussi petite soit-elle)

IMG_4007_1

IMG_4013

Et puis au bout d’une petite heure de grimpette dans la boue, j’arrive au sommet du Crêt de Chalam, à 1545 m d’altitude (soit après 256 mètres de dénivelé positif). Bien bien bien.

IMG_4018

IMG_4021    IMG_4026_1 IMG_4027 IMG_4033_1

Après quelques minutes à admirer la beauté du paysage depuis le sommet de Chalam, j’entreprends de retourner au point de départ. Il m’a donc fallu moins de 2 heures pour cette randonnée, un peu sportive mais tout de même accessible à un grand nombre. A faire et à refaire donc !

Et comme arrivée en bas il fait encore beau, que j’ai encore un peu de temps pour découvrir le coin avant de rejoindre La Renouée (ma chambre d’hôtes pour la nuit à moins de 10 minutes de la Borne au Lion), je décide de tester un autre parcours. Direction le Crêt au Merle !

Le Crêt au Merle depuis la Borne au Lion

(environ 1h, +/- 160m de dénivelé positif)

Moins d’une demi-heure pour arriver au sommet du Crêt au Merle depuis la Borne au Lion, un départ en douceur le long du chemin puis une montée courte mais intense pour arriver au sommet à 1448m (sachant que le borne est à 1289 m, le dénivelé est plutôt raisonnable). A noter qu’il existe des parcours en boucle intégrant le Crêt au Merle, je n’ai pas testé par manque de temps et car j’avais déjà fait l’aller-retour sur le Crêt de Chalam avant mais ce doit être une bonne option pour une jolie petite randonnée sans trop de difficultés.

IMG_4036 IMG_4043_1 IMG_4045 IMG_4047

Et hop on voit maintenant le Crêt de Chalam gravi tout à l’heure (photo ci-dessus) et on se sent un peu fière :D. Puis après avoir fait accélérer mon rythme cardiaque pour la montée du Crêt au Merle, je m’installe dans l’herbe au sommet et j’en prends plein les yeux avec les jolies couleurs d’automne et la lumière de fin de journée. J’immortalise ce petit moment magique avant de redescendre tranquillement au parking.

IMG_4049 IMG_4066 IMG_4068

En fin d’après-midi, je me dis qu’il est temps de rejoindre La Pesse et mon hébergement alors je retrouve ma voiture, je redémarre et je redescends lentement vers le village, mon appareil photo à portée de main pour profiter des derniers rayons de soleil filtrant à travers les épines et feuilles jaunies par la saison…

IMG_4070_1

Cet article relate mon expérience suite à l’invitation des Montagnes du Jura qui a organisé le programme.

Le choix des thèmes, les images et les opinions des rendus sur le blog me sont totalement propres.

9 Responses

  1. Ma'

    De très jolies photos !
    Et je comprends la claque pour le Mont Blanc : ça m’a fait ça la première fois que je l’ai vu, c’était à Lyon et je ne m’y attendais pas du tout ! Et pour être honnête, ça me l’a refait quand je me suis retrouvée au pied l’an dernier à Chamonix… J’avais peine à y croire !

    • Julie

      Ah oui c’est vrai qu’on le voit de Lyon, ça doit être encore plus surprenant comme on est en ville !

  2. Elise

    Magnifique les montagnes ! Ça donne envie de randonner … Moi j’ai la chance de voir le Mont Blanc tous les jours depuis mon poste au bureau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.