Fambine et ses pêcheurs – Sénégal – Carnet de voyage #4

Classé dans : Sénégal | 11

Mon premier voyage au Sénégal, carnet de voyage

Je ne savais pas vraiment comment vous raconter ici mon voyage au Sénégal, par thème, par endroit… Finalement j’ai repris mes notes écrites pendant le voyage et j’ai envie de partager mon carnet de voyage avec vous avec les choses vécues au jour le jour, tout simplement. Une petite série d’articles rédigés de la même manière, en espérant que j’arriverais à vous emmener au Sénégal avec moi.

A relire : Partie #1Partie #2 Partie #3

Jour 6 – Pirogue dans le Siné Saloum et découverte du village insulaire de Fambine

Fambine, c’est un village sur une île du Siné Saloum, à 2h de pirogue de Sokone. C’est dans ce village que nous comptons passer les deux prochains jours de ce voyage au Sénégal. Aussi, à 8h30, nous quittons le campement à pieds. Chargés de nos deux sacs à dos remplis en grande partie de bouteilles d’eau nous marchons une trentaines de minutes dans le sable pour rejoindre Souleman à l’embarcadère de Sokone. Souleman, nous accueille avec le sourire sur sa pirogue et nous prenons vite la mer, ou plutôt le bolong dans ce cas précis. Dans la pirogue il y a juste Souleman, son fils, une dame et son bébé et nous deux. Nous nous installons sur le bois et nous nous laissons porter par la navigation de Souleman, qui connaît par cœur le trajet, les bancs de sables à éviter. Nous, on est simplement admiratif de cette connaissance, bien loin de nos routes balisées, là tout est dans sa tête et dans l’observation.

Pendant deux heures nous naviguons paisiblement (si on oublie le bruit du moteur évidemment) dans la mangrove, observant au passage les sauts de poissons et le vol des oiseaux.

Pirogue_Sine-Saloum_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (4)Pirogue_Sine-Saloum_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (3)

Pirogue_Sine-Saloum_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (8) Pirogue_Sine-Saloum_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (7) Pirogue_Sine-Saloum_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (6) Pirogue_Sine-Saloum_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (5)   Pirogue_Sine-Saloum_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (2) Pirogue_Sine-Saloum_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (1) Oiseaux_Mangrove_La-Boucle-Voyageuse

Peu avant d’arriver à notre destination, l’île de Fambine, Souleman tiens à nous montrer l’île aux coquillages. On descend donc sur cette île, une île recouverte de plusieurs mètres de coquilles vides accumulées depuis de nombreuses années. Ce qui à première vue ne présente pas beaucoup d’intérêt et pourtant un élément essentiel du développement des villages aujourd’hui car les habitants utilisent ces solides coquilles pour de nouveaux aménagements (comme le chemin menant à la passerelle au campement par exemple). Une véritable « carrière » pour eux. On a malheureusement pas le temps de s’aventurer dans l’île alors on ne fait que quelques pas sur la plage, le temps de voir Souleman se battre avec un crabe et d’observer un magnifique baobab et ses fruits, surnommés « pains de singe » car ils en raffolent.

Ile-aux-coquillages_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (2)

Ile-aux-coquillages_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (6) Ile-aux-coquillages_Senegal_La-Boucle-Voyageuse Ile-aux-coquillages_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (5) Ile-aux-coquillages_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (4) Ile-aux-coquillages_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (3)

Quelques minutes de pirogue plus tard nous arrivons à notre destination, le village de Fambine. A l’arrivée, de nombreux enfants curieux nous accueillent, nous touchent, nous prennent les mains pour nous emmener jusqu’au comité d’accueil où quelques habitants se sont regroupés pour chanter et danser pour nous souhaiter la bienvenue. Les chansons sont en wolof ou en sérère et on pour thème notre accueil et également qu’il faut développer l’accueil réfléchi des touristes afin de pouvoir se développer sans abîmer leur village, leur culture. C’est un peu étrange de se faire accueillir de la sorte mais le malaise passe vite lorsqu’ils chantent avec un grand sourire et nous prennent par la main pour danser avec eux.

Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (3) Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (1)

Nous partons ensuite poser nos affaires et surtout rencontrer la famille qui nous accueille sous son toit cette nuit. On rencontre en route Omar qui nous fera visiter le village dans l’après-midi. On s’attable vite et on se régale encore une fois avec un yassa de lotte rouge. Après le repas, il fait vraiment trop chaud pour faire quoi que ce soit au soleil et nous installons donc nos chaises à l’ombre, là où il y a un courant d’air un peu plus frais, et nous discutons en prenant le thé en attendant que l’on puisse marcher au soleil. Ce n’est que vers 16h qu’Omar nous propose d’aller découvrir le village et ses habitants, le traitement de l’eau (très moderne grâce à l’apport d’un purificateur installée par une ONG suisse), le séchage des poissons, les pêcheurs en train de réparer leurs filets à l’ombre et le chantier de pirogue. Tout nous intrigue, nous posons un tas de questions tellement cette vie de pêcheurs nous fascine, surtout la construction des pirogues, orchestrée par un seul maître « piroguier » si l’on puit dire. Impressionnant…

Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (4) Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (5) Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (6) Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (7) Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (8) Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (9) Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (10) Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (11) Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (12) Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (13) Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (14) Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (15)

En fin d’après-midi, c’est l’heure de la pêche aux mulets, pour le dîner. Les jeunes du village montent alors dans la pirogue de Souleman, qui est le chef du village, et jettent un immense filet à l’eau, proche de la plage pour pouvoir ensuite le tirer à la force des bras jusqu’à la plage. Tous les participants repartent avec leur part de la pêche du jour afin que toutes les familles aient leur repas du soir, on ne peut plus frais !

Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (16)Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (17)  Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (18) Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (19) Fambine_Senegal_La-Boucle-Voyageuse (20)

Avant le couché du soleil, Omar nous embarque dans une pirogue afin d’aller observer les oiseaux dans la mangrove, près de l’île aux oiseaux. Ce n’est pas la meilleure époque pour l’observation, le printemps étant plus impressionnant puisque c’est l’époque de la reproduction. On observe tout de même des pélicans sur leur petite île ainsi que des sternes, des spatules et des hérons volant autour de nous. Le ciel est couvert mais on imagine aisément la beauté d’un couché de soleil depuis cet endroit. Ce ne sera pas pour cette fois, la météo aura décidé autrement pour nos soirées au Sénégal.

Oiseaux_Mangrove_La-Boucle-Voyageuse (2) Oiseaux_Mangrove_La-Boucle-Voyageuse (3) Oiseaux_Mangrove_La-Boucle-Voyageuse (4)

On rentre au village au moment où la nuit tombe, d’un coup. On traverse le village pour aller dîner et on s’équipe de lampes de poches pour profiter de l’air plus frais de la nuit et se balader dans le village et au bord de l’eau. Pendant de longues minutes on discute avec Omar, de tout et de rien, du Sénégal et de la France, des différences, de la politique et du développement. Tous les trois au bout du ponton, avec le bruit de l’eau et l’air doux qui glisse sur nos visages, un bien joli moment.

Il est temps d’aller se coucher, alors on rejoint la maison et notre chambre. Une pièce séparée équipé d’un matelas à terre et d’une moustiquaire, ainsi qu’un accès aux toilettes. Juste l’intimité qu’il nous faut et même si on rêve de prendre une bonne douche, on se couche plutôt confiants.

A suivre…

11 Responses

  1. chloe

    Quelle journée bien chargée surtout!
    Et avec de jolis sourires d’enfants, à nouveau 🙂
    J’en connais une qui a eu un véritable coup de coeur pour l’Afrique!
    chloe Articles récents…Hello BratislavaMy Profile

    • Julie

      Ah oui, celle ci était bien chargée mais c’est celle dont on garde le meilleur souvenir ! Coup de coeur pour l’Afrique je ne sais pas, mais pour Fambine et ses habitants, un grand oui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.