France,  Pays de la Loire,  Week-end

Angers & alentours pour le week-end

Passer un week-end à Angers, je n’y aurais pas forcément pensé moi-même. Habitant le quart Nord-Est de la France, j’ai souvent tendance à rester dans la moitié Est, évitant ainsi les éternels ralentissements du vendredi et dimanche soir en région parisienne. Il y a quelques semaines, à l’occasion de mon anniversaire, les copains se sont réunis pour m’offrir une escapade angevine début avril. Au programme, une dégustation de vin de la Loire dans un vignoble au sud d’Angers et une nuit dans un hôtel au centre d’Angers. Et nous voilà un vendredi soir à subir le périph’ parisien en direction d’Angers pour le week-end.

Dégustation de vins au Château Soucherie

L’arrivée est trop tardive pour profiter de la soirée du vendredi alors on se prend un hôtel bas prix et on s’endort peu de temps après avoir posé les sacs pour être en forme le lendemain matin. Samedi matin quand nous sortons de l’hôtel, il pleut. On file dans la voiture et on programme le GPS en direction du domaine de la Soucherie à Beaulieu-sur-Layon, au sud d’Angers pour une balade dans le vignoble et une dégustation de vin. Coteaux du Layon, cabernet d’Anjou, les “classiques” mais aussi du savennières ou du 1er cru chaume, il y a de quoi faire travailler ses sens et ses papilles pour les amateurs de vin dans ce joli domaine. Côté paysage, un peu plus tard au printemps ou mieux, à l’automne, la vue sur les vignes doit être superbe.

Domaine du Château de la Soucherie_La-Boucle-Voyageuse (8)

Domaine du Château de la Soucherie_La-Boucle-Voyageuse (1) Domaine du Château de la Soucherie_La-Boucle-Voyageuse (2) Domaine du Château de la Soucherie_La-Boucle-Voyageuse (3) Domaine du Château de la Soucherie_La-Boucle-Voyageuse (4) Domaine du Château de la Soucherie_La-Boucle-Voyageuse (5) Domaine du Château de la Soucherie_La-Boucle-Voyageuse (6) Domaine du Château de la Soucherie_La-Boucle-Voyageuse (7)

Pays de la Loire : la région des châteaux

Alors pour nous, un peu au hasard, ce sera le Château de Serrant en repartant sur Angers. Rien de prémédité puisque nous n’avions aucun guide avec nous. Nous avons juste pris mon bon vieux atlas routier et j’ai pointé du doigt ce possible arrêt. Bon juste avant nous avions fait un détour pour voir un moulin indiqué par ce même guide, mais faute de pale au moulin, nous étions repartis un peu déçu mais je continue tout de même à faire confiance à mon bon vieux copain papier. Et il ne nous a pas déçu avec le joli château de Serrant, château de l’époque renaissance privé entouré d’un immense parc, il y ferait surement bon d’y passer une journée en emportant le pique-nique dans le sac. Seul bémol à cette belle visite, une erreur d’ouverture de porte dans la cour et là, c’est le drame : une employée plus que mal aimable nous a chassé sans un bonjour-merci-désolé. Ce qui nous a contrarié pour de longues minutes, en repartant. On est tolérant sur beaucoup de choses mais là, vraiment, elle nous a contrarié. Fort heureusement pour le château le jeune homme de l’entrée/la sortie était bien trop souriant et aimable pour nous empêcher de râler. Mais quand même, la politesse, la base quoi ! Bon, heureusement, on a fait aussi une jolie rencontre dans le parc du château…

 Château de Serrant_La-Boucle-Voyageuse (1) Château de Serrant_La-Boucle-Voyageuse (2) Château de Serrant_La-Boucle-Voyageuse (3) Château de Serrant_La-Boucle-Voyageuse (4) Château de Serrant_La-Boucle-Voyageuse (5)Château de Serrant_La-Boucle-Voyageuse (6)

Angers, pavés et colombages

Flâner dans les rues et ruelles, je le fais à chaque découverte de villes. Je ne suis pas dame musée, même si certains me font craquer, je commence toujours par m’imprégner autant que possible des pavés, des façades, des détails de l’extérieur. Angers n’a pas fait exception à cette règle puisque c’est à pied que je l’ai parcouru. Mais cette fois, malgré plein de bons conseils de Lucie, je n’ai pas vraiment pris d’initiative. J’ai suivi A., qui a grandit à Angers et qui est remontée tout spécialement d’Auvergne pour nous faire découvrir sa ville de cœur et ses petites adresses. Aussi, avant de visiter le célèbre château le lendemain matin, nous avons marché sur les deux rives de la Maine, flâner autour du château et dans toutes ses ruelles pavés aux alentours. Nous avons levé la tête, ouvert un volet pour y découvrir une sirène sculptée. Nous avons découvert la richesse d’Angers, dans les murs et les bâtiments. Je suis tombée sous le charme des magnolias du jardin des beaux-arts. Nous avons bu des bières sur une table “kodak” à l’Alambic Eletric, le bar à la déco trop sympa. Et puis nous nous sommes régalé en prenant un menu entrée-plat-dessert à 18€ dans le petit bistrot O’tono dont on est devenu complétement fan tant au niveau service, déco que qualité dans l’assiette.

Angers_La-Boucle-Voyageuse (1) Angers_La-Boucle-Voyageuse (2) Angers_La-Boucle-Voyageuse (3) Angers_La-Boucle-Voyageuse (4) Angers_La-Boucle-Voyageuse (5) Angers_La-Boucle-Voyageuse (6) Angers_La-Boucle-Voyageuse (7) Angers_La-Boucle-Voyageuse (8) Angers_La-Boucle-Voyageuse (9) Angers_La-Boucle-Voyageuse (10)

Angers et son château

Une nuit parfaite à l’hôtel de Champagne plus tard et un bon petit-déjeuner, la matinée fut consacrée à la visite du Château d’Angers. Ben oui, on ne pouvait pas partir sans le visiter celui là, et voir de nos propres yeux la tapisserie immense de l’apocalypse. Évidemment, la balade dans sur les remparts m’a conquise avant de repartir vers d’autres contrées en début d’après-midi.

Chateau-Angers_La-Boucle-Voyageuse (1) Chateau-Angers_La-Boucle-Voyageuse (2) Chateau-Angers_La-Boucle-Voyageuse (3) Chateau-Angers_La-Boucle-Voyageuse (4) Chateau-Angers_La-Boucle-Voyageuse (5) Chateau-Angers_La-Boucle-Voyageuse (6)

Flâner dans la campagne entre Maine, et Loire

Bon en revanche, gros échec culinaire le dimanche midi, nous qui voulions absolument manger des fouaces/foués, spécialité de la région, impossible de trouver un restaurant ouvert en proposant sur Angers. Dimanche midi, ça à l’air compliqué si on veut éviter les chaînes classiques de restaurants. Nous avons donc fini par embarqués nos paninis dans la voiture pour les manger quelques kilomètres plus loin, au bord de la Loire, sur le trajet Angers-Saumur. Et puis on a pris le temps de rentrer, on a suivi la Loire jusqu’à Tours pour explorer cette jolie campagne avant de reprendre l’autoroute et revenir dans l’Est.

Loire_Bouchemaine_La-Boucle-Voyageuse (9) Loire_La-Boucle-Voyageuse (1) Loire_La-Boucle-Voyageuse (6) Loire_La-Boucle-Voyageuse (8) Loire_La-Boucle-Voyageuse (9) Loire_La-Boucle-Voyageuse (10) Saumur_La-Boucle-Voyageuse

Les bonnes adresses :

  • Pour manger : Bistrot O’tono
  • Pour boire un verre : L’alambic electric
  • Pour dormir : Hôtel de Champagne

 

 

Bon, un week-end, c’est toujours trop court, nous sommes d’accord. Alors dis-moi, et toi, Angers, tu connais ?

Tu as de bonnes adresses à partager ?

 

 

19 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.