Quand l’art de rue donne le sourire à Marseille

Classé dans : France, Provence Alpes Côte d'Azur, Street Art | 8

Le Street art (ou l’art de rue pour les non initiés), parfois on aime, parfois on aime pas. Parfois on accroche à certaines œuvres, parfois non. Certains trouvent ça sale, d’autres considèrent cela comme un véritable mode d’expression. Souvent je trouve que cela donne du charme à une rue, à une voie ferrée, et j’ai beaucoup d’admiration pour les grosses pièces, comme j’en ai pour les grandes toiles d’ailleurs. Je pense au travail qui a souvent été réalisé en amont (repérage des lieux, imagination du sujet…) et de la réalisation faite parfois dans une certaine urgence car ce n’est pas un art toujours apprécié ou autorisé. Comme toute discipline, certains pratiquants ont du talent, d’autres non. Comme tout être humain, certains connaissent la notion de respect, d’autres non.

Et puis parfois, alors que vous avez l’image d’une ville sale et pas très accueillante, vous trouvez des jolis murs colorés qui vous donnent le sourire.

Retour sur quelques œuvres trouvées au détour de quartiers populaires de Marseille :

DSC_0344  DSC_0360 DSC_0359

DSC_0355 DSC_0353  DSC_0351

DSC_0346DSC_0341 DSC_0345

DSC_0342

Ces photos ont été prises avec mon téléphone (pas très performant question qualité je crois que je ne renouvellerais pas l’expérience). 

Et vous, appréciez-vous le street art en général ?

8 Responses

  1. Marie-Hélène

    Même pris avec ton téléphone, le rendu est bien. Ce street art est très intéressant et félicitations aux artistes. J’apprécie aussi ce mode d’expression qui commence a être côté sur le marché de l’art. A suivre…et c’est tout de même plus agréable à regarder qu’une façade grise et triste sans intérêt. Vive la couleur et l’expression de rue visible par tous et pour tous!

  2. Laurent

    Celle juste avant take a walk on the wilde side est une franche réussite car elle s’intègre parfaitement à son environnement, ce qui est loin d’être toujours le cas.
    Le Take a walk on … est impressionnant aussi mais on n’a plus vraiment l’impression d’être face à un graffiti là. Le style en est très différent en tous cas.

    • Julie

      Je ne pense pas que le street art se cantonne aux graffitis et c’est aussi ça qui me plait, ce large panel de possibilité. C’est vrai que niveau intégration, l’artiste qui a réalisé celui dont tu parles sur la porte de garage a bien joué avec le panneau de non stationnement 🙂
      Tu as l’air un peu sur la réserve concernant cet art je me trompe ?

    • Laurent

      Non non, pas vraiment de réserve de mon côté. Quand il y a du talent, c’est excellent. Mais comme partout, le talent n’est pas toujours au rendez-vous. Donc un graffiti à deux balles sur un bâtiment flambant neuf, je ne vais sans doute pas être en extase totale, mais la plupart des exemples que tu donnes sont assez convaincant !

      • Julie

        Ah oui bien sûr, les tags isolés sans grand travail ne intéressent pas non plus. Ou les tags de noms qui recouvrent les œuvres des autres comme à Berlin ça m’agace fortement aussi…

    • Julie

      Merci 🙂 Mon seul regret c’est de ne pas pouvoir citer les artistes par manque de connaissance de ma part (et de ne pas avoir préféré mon reflex ^_^)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.